UN PEU D’HISTOIRE

(extrait du jounal « Info Club » N°1)

A l’initiative de Monsieur BREGER Kilian (pĂšre) est due la crĂ©ation, en 1921 du cercle Catholique des Jeunes Gens de Niederschaeffolsheim. La premiĂšre rĂ©union eu lieu un soir du mois de Mai, au restaurant Gruber.

Ce soir là fût fondée la section de football Saint Michel, dont le premier comité se composa des membres suivants : « PrÀses » ; Curé LOEBER, Président : BREGER Kilian, Secrétaire : STEINMETZ Ernest, Caissier : STEINMETZ Jean, Assesseurs : PAULUS Ernest et GOLLA Albert.
Sous la présidence de Monsieur Steinmetz René, furent crée en 1924 une section de clairons animée par Monsieur GOLLA Albert, et en 1926 une section de gymnastique régie par Monsieur KRAUTH J.

En 1927 eut lieu l’inauguration du drapeau du club dont nous fĂȘtons rĂ©guliĂšrement les anniversaires, le 50e fĂ»t en 1977 et le 80e sera en 2007.
En 1930, Monsieur STEINMETZ René démissionne pour des raisons de santé. La succession fût assurée par monsieur GEBHART Auguste et BREGER Kilian, vice président. De 1934 à 1938, le football, la gymnastique et la section de clairons furent sous la coupole de Monsieur BREGER Kilian (président).

En 1938, Monsieur BREGER Kilian donne sa dĂ©mission en tant que prĂ©sident du football qui se sĂ©pare du Cercle Saint Michel pour crĂ©er le FCN. Monsieur BREGER Kilian resta cependant prĂ©sident du « BÄNGELE ». Les premiĂšres annĂ©es du Cercle furent difficiles, Aux soucis financiers vinrent s’ajouter des rivalitĂ©s internes et externes. Cependant, sous l’impulsion de son dynamique prĂ©sident, Monsieur BREGER Kilian, qui sut s’entourer de collaborateurs compĂ©tents et dĂ©vouĂ©e, le Cercle trouva peu Ă  peu son assise et son Ă©quilibre, et connu durant cette pĂ©riode une expansion laborieuse.
L’évĂ©nement marquant de cette pĂ©riode fĂ»t, en 1936 le pĂšlerinage du secteur. Notons la crĂ©ation en Mai 1939, de la section Basket-Ball qui Ă©voluait sur un terrain de fortune, derriĂšre le restaurant « Au soleil ».
Tout cet effort fut brutalement freiné par la guerre.

APRES LA GUERRE, dont il est inutile de rappeler les tragiques consĂ©quences, Monsieur BREGER Kilian, Monsieur le curĂ© KNITTEL , et tous ceux qui ne figuraient pas au nombre des victimes ou portĂ©s disparus, surent redonner vie au Cercle qui put Ă  nouveau se dĂ©velopper et s’épanouir. Ils ne perdirent pas de temps, et grĂące Ă  eux, le Cercle connut un relĂšvement rapide.
La premiÚre réunion eut lieu le 31 Mai 1945. La section de gymnastique fut aussitÎt reconstituée par Monsieur BARBIER A., ce dernier rappelant aux sportifs leur devoir et leur devise : « camaraderie, respect, sérieux, ponctualité ».
La réunion du comité du 22 Aout 1945 vit renaßtre la section de Basketball, mais connut également les premiers différents entre quelques membres du Comité et le Président : Pour ou contre le cumul de deux sports collectifs ?».

En Novembre 1948, on assista aux premiers débuts de la section théùtrale, sous la direction de Messieurs GANGLOFF M., STEINMETZ A. et WERNERT G., section qui présenta durant de longues années des piÚces, des comédies ou drames en dialecte, et ce avec beaucoup de talent.
La section de tir est et sera toujours un sport »cher », donc ne put survivre jusqu’à nos jours.
Toutes ces sections, que ceux qui, pour les avoir vécu, connaissaient mieux que quiconque et ont connu leurs apogées ! Certaines se sont éteintes, faute de moyens, faute de responsables.

Seul le Basket-ball a su affronter les vagues du déclin et redonnera, aprÚs les années 60, un élan nouveau au CERCLE CATHOLIQUE SAINT MICHEL.
Voici dans les grandes lignes, quelle Ă©tait l’histoire du Cercle. Mais la vĂ©ritable histoire, celle qui ne reflĂšte pas le procĂšs verbal de chaque rĂ©union tirĂ© des Archives poussiĂ©reuses du Club., celle des sacrifices, des renoncements, des enthousiasmes , des peines de ceux qui ont ƓuvrĂ© pour la prospĂ©ritĂ© du Club, cette histoire-lĂ  ne sera jamais Ă©crite.

Aussi exprimons notre reconnaissance Ă  tous ceux qui, par leur dĂ©nouement ont su apporter au Cercle la renommĂ©e qu’il connaĂźt aujourd’hui, particuliĂšrement Ă  Monsieur BREGER Kilian qui sut, jusqu’à sa mort, mener Ă  bien sa tĂąche et aussi son fils qui a merveilleusement repris le flambeau.
Un grand merci aussi à tous ces bénévoles et fervents du sport qui ont contribué à créer une telle histoire.

JPB et JMO

SEPTEMBRE 1977 – Naissance d’ INFO CLUB

Extrait de l’éditorial du N°1 (Ohlmann Jean-Marc)

La motivation qui a prĂ©sidĂ© Ă  la naissance de ce journal Ă©tait simple. Le cercle St Michel, nul ne l’ignore, est en voie constante de dĂ©veloppement : certes, il existe dĂ©jĂ  depuis bon nombre d’annĂ©es, mais il connaĂźt ces derniers temps un essor qui, non seulement s’accĂ©lĂšre, mais en mĂȘme temps se multiplie. Il ne progresse pas sur une voie unique (la symbolique balle au panier), mais au contraire sur des voies divergentes, au vu des nombreuses activitĂ©s qui maintenant sont offertes.

Ce mouvement d’effervescence au sein du club s’est vu concrĂ©tisĂ© par la rĂ©alisation de la salle polyvalente, fruit de l’initiative heureuse et mĂ©ritoire de quelques-uns de nos membres actifs. Posant hardiment la premiĂšre pierre de cet Ă©difice en 1974, Mr le curĂ© Ă  fait, si l’on peut dire, jaillir l’étincelle qui fera apparaĂźtre au grand jour les nombreuses activitĂ©s sportives et culturelles qui pourront naĂźtre et se dĂ©velopper dans l’enceinte du hall.

Cependant, il ne nous serait permis d’omettre un seul instant le fait que, sans votre soutien moral, sans votre assistance matĂ©rielle, montrant votre intĂ©ressement et mettant en vue nos desseins identiques, sans cela, nos espĂ©rances seraient vaines et nos projets utopiques.

En contrepartie, il est de notre devoir de vous informer objectivement sur toute la vie du club, dans toute son entitĂ©. Et c’est pour satisfaire Ă  cette fonction que fĂ»t crĂ©e « INFO CLUB ». Les auteurs de ce journal n’ont pas la prĂ©tention de faire concurrence Ă  quelque canard ou quelque autre colosse littĂ©raire, non loin de lĂ  ; se dĂ©tournĂąt de la voie de l’élitisme, dans toute sa implicite, il aura pour mission de vous informer et de vous permettre de participer activement Ă  la vie du club. 


Rappelons ici l’équipe de copains qui a contribuĂ© Ă  la crĂ©ation de ce journal.
Directeur de la publication : Breger Kilian (fils)
RĂ©dacteur en chef : Ohlmann Jean-Marc
Comité de rédaction : Breger Jean-Paul, Anny Stemmer, Gangloff Denis, Ségaux Richard, Schneider Marcel.
Le dessinateur : Lutz Michel, le créateur de notre mascotte « Fouinax » et de ses différentes animations (que nous retrouverons au fil des pages suivantes)
Ainsi qu’un grand nombre de rĂ©dacteurs que je nommerai par la suite en Ă©ditant leurs articles.

Info Club N°1

LE MOT DU PRESIDENT (Le regretté Breger Kilian, « de KILI »)

Avec plus de 150 membres actifs, de nombreux passifs et bienfaiteurs, 11 Ă©quipes de Basket Ball et 4 Ă©quipes de tennis de tables, ses bĂ©nĂ©voles de la construction (qui nous ont fait obtenir le diplĂŽme de « laurĂ©at sportif de l’annĂ©e 1976/77), notre sociĂ©tĂ© bat actuellement tous les records d’activitĂ©s entreprises depuis sa crĂ©ation.

L’équipe de Basket-Ball « SENIORS I » termine le championnat AGR, HONNEUR, en position de leader et se voit dĂ©cerner le titre de champion du Bas-Rhin. D’autre part, ils participeront Ă  la finale rĂ©gionale contre RIXHEIM (Haut-Rhin) et disputeront le titre de champion d’Alsace. (*) Les JUNIORS masculins dĂ©crochent le titre de champions du Bas-Rhin et les BENJAMINES celui de championne du groupe.

En tennis de table, l’équipe I participe aux poules de classement. VoilĂ , en rĂ©sumĂ©, les principaux rĂ©sultats sportifs de la saison 1976/77.
Il y eut Ă©galement quelques faux pas inĂ©vitables, compte tenu du nombre d’équipes engagĂ©es et de multiples Ă©preuves auxquelles elles ont Ă©tĂ© soumises. Elles ne se sont pas moins battues et je leur souhaite de voir aboutir leurs efforts Ă  l’avenir.

Il est de mon devoir, en cette fin de saison, et en dĂ©but de vacances, de remercier chaleureusement tous les dirigeants de notre sociĂ©tĂ©, les joueuses, joueurs et tous ceux qui nous ont permis de mener Ă  bien notre but, tant sportif, qu’extra sportif.
Que tous profitent pleinement du repos bien mĂ©ritĂ©, afin d’ĂȘtre en pleine forme t prĂȘts Ă  affronter la nouvelle saison qui dĂ©butera dĂšs le mois de Septembre.

Bonnes vacances. « un es wurd weder gehn ! »
Votre Président, BREGER Kilian
(*) FĂ©licitations, L’équipe est championne d’Alsace HONNEUR AGR

LE MOT DE M. LE CURE (RegrettĂ© J. VETTERHOEFFER) et l’histoire de l’emblĂšme du Cercle « St Michel »

Chers amis,
Tout d’abord bravo pour ces jeunes qui ont eu l’heureuse idĂ©e de sortir ce pĂ©riodique qui veut ĂȘtre un bulletin de liaison entre joueurs, dirigeants, membres et sympathisants du Cercle Saint Michel Niederschaeffolsheim. Ils ont choisi comme emblĂšme l’image de Saint Michel qui est en mĂȘme temps le patron de la paroisse depuis le temps ou notre village s ‘appelait encore SCHEFFELINGESHEIM, nom dĂ©jĂ  citĂ© en 1269. Du reste, le nom du patron Saint Michel tĂ©moigne de l’anciennetĂ© de notre commune.

Comme monsieur l’abbĂ© Docteur Burg, l’éminent historien thĂ©ologien de Haguenau, nous l’a expliquĂ© lors de la fĂȘte patronale de 1976, ce patron fut attribuĂ© Ă  notre paroisse par les moines irlandais qui avaient jadis leur couvent Ă  Honau sur une Ăźle du Rhin, prĂšs de la Wantzenau, couvent qui Ă©tait dĂ©diĂ© Ă  l’archange Saint Michel. De cette Ăźle du Rhin, aujourd’hui disparue, ces moines missionnaires Ă©vangĂ©lisaient toute la rĂ©gion rhĂ©nane et spĂ©cialement Scheffelingesheim, avant qu’un prĂȘtre sĂ©dentaire appelĂ© le PlĂ©ban (Leutpriester) ne s’y Ă©tablisse.

Comme nous sommes arrivés en possession de cet emblÚme ?
Par la serviabilité des Archives départementales de Strasbourg qui conservent toutes les armoiries (Wappen) des communes qui ont une histoire.
L’image sur fond bleu azur nous montre Saint Michel en couleur or terrassant l’orgueilleux Lucifer, le dĂ©mon du mal qui se rĂ©volte contre Dieu.
Magnifique leçon pour nos sportifs qui luttent sur les terrains 
 et aussi pour ceux qui entourent les terrains de sport ! Certes, il faut lutter pour remporter la victoire, mais ne nous prenons pas pour Saint Michel et nos adversaires pour des dĂ©mons qu’il faut terrasser Ă  tous prix. Luttons plutĂŽt contre le dĂ©mon qui se trouve en nous-mĂȘmes ! Que sert une victoire qui nous donne le gain de trois points, alors qu’on succombe lamentablement devant le dĂ©mon de l’orgueil, de la mĂ©chancetĂ©, de la brutalitĂ©, voire de la haine ! Victoire sur le terrain, dĂ©faite dans son cƓur ! Dans la comptabilitĂ© de Dieu, cela fait zĂ©ro point. Ne prĂ©fĂ©rez vous pas trois points pour le jeu plus trois points pour la conduite ?

Chers amis joueurs et autres
Monsieur Le Curé, J. VETTERHOEFFER

d’boroque…
Petite baraque, à cÎté du terrain en plein air, qui faisait office de vestiaire et de buvette.